;

Osez Charleroi Danses!

@Dominique Libert

Le projet

Charleroi Danses, Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles est issu de l'ancien Ballet royal de Wallonie et s'est orienté de manière radicale vers la création contemporaine. Frédéric Flamand l'a dirigé de 1991 à 2004 et en a fait une institution de référence, non seulement en Fédération Wallonie-Bruxelles mais également sur le plan international.

En 2004, il laisse sa place à Vincent Thirion accompagné de trois artistes majeurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Michèle Anne De Mey, Thierry De Mey et Pierre Droulers. Le quatuor entre en fonction le 1er juillet 2005 pour deux mandats de cinq ans au cours desquels Charleroi Danses se transformera sensiblement.

Depuis janvier 2017, la direction est assurée par Annie Bozzini. Nommée pour les cinq années à venir, celle-ci souhaite faire évoluer l’institution au plus près des besoins actuels des artistes et du public. Soucieuse de la génération montante d’artistes, la nouvelle directrice lui donnera la place de s’exprimer et la soutiendra (bureau de production/diffusion, résidences de recherche, ouvertures de studio, formation, programmation). Composer également avec la génération des artistes qui ont inscrit la danse et son répertoire contemporain dans l’histoire des arts constitue un axe qui lui est cher. Tout ce qui concourt à enrichir le regard du spectateur en lui donnant des références se retrouve au cœur de son projet, intitulé « la danse en partage ». Un important travail envers les publics, en particulier les jeunes, sera mis en place avec une communication adaptée aux moyens actuels.

L’objectif est de faire reconnaitre une meilleure place à la danse francophone belge tout en accueillant la création chorégraphique internationale. Local et international se côtoieront au sein de la programmation, qu’elle soit régulière ou ponctuelle comme la Biennale de la danse. Evénement majeur et singulier qui continue de rayonner et lancera la saison 17-18.

En qualité d’unique centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, outil de référence aux avant-postes de l’art chorégraphique, Charleroi danse déploie ses actions sur deux sites, deux villes, dont les missions sont certes distinctes mais complémentaires. La Raffinerie à Bruxelles, avec ses murs de brique et son ossature de fer et de fonte, témoin important de l’architecture industrielle du quartier, sera un lieu de rassemblement de la profession et dédié prioritairement aux professionnels (production, diffusion, formation, documentation, résidences de recherche). Les Écuries à Charleroi, bénéficiant de récentes extensions signées Jean Nouvel en association avec le bureau Belge MDW ARCHITECTURE, seront davantage ouvertes à tous les publics (programmation régulière, Biennale, résidences de création etc.)

VOIR AUSSI
captcha